L’arbragan

l'arbraganCette histoire est celle d’un enfant pas tout à fait comme les autres : alors que ses camarades, et même les vieux du quartier, préfèrent s’adonner en groupe à leurs activités préférées, ce petit garçon prend plaisir à jouer seul. C’est d’ailleurs comme ça qu’il a fait la connaissance d’un vieux chêne qu’il a prénommé Bertolt, un arbre si gros que l’on devient invisible lorsque l’on se faufile entre ses branches. Bertolt est alors devenu le meilleur ami du garçon, son repaire, son secret, jusqu’à ce printemps-là…

Le québécois Jacques Goldstyn n’en est pas à sa première collaboration avec les éditions de la Pastèque : dans Le petit tabarnak, il était déjà question de l’enfance et de ses expériences. Il faut dire que l’artiste excelle lorsqu’il s’agit de croquer la naïveté et l’espièglerie propres aux premières années de la vie, quelles que soient les générations. Son trait, aussi vif que précis, ne manquera pas de vous faire penser aux dessins d’un certain Bill Watterson, créateur de Calvin & Hobbes, ou plus récemment à ceux d’Alexis Dormal, le papa de Pico Bogue.

larbragan

Grâce à ce parfum d’enfance qui s’échappe de chacune de ses pages, L’arbragan parvient à aborder avec le lecteur un thème pour le moins délicat : la mort, et le sentiment d’impuissance qu’elle est capable de nous faire éprouver. Le texte, désinvolte, sensible, et très habilement servi par le choix typographique (une écriture griffonnée), réussit à nous transmettre les ressentis de cet enfant-narrateur… Des ressentis qui résonneront sans aucun doute chez tous les enfants du monde, mais pas que.

Un album à part, qui saura séduire petits et grands.

À partir de 6 ans.

larbragan3

< Jacques Goldstyn, L’Arbragan, Éditions de la Pastèque, 2015 >
n.b. : Les images extraites du livre proviennent du site de l’éditeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s