Les lubies du lapin blanc : Tiens, voilà le printemps !

Ça y est, le PRINTEMPS est de retour ! Pour fêter ça, je vous propose une petite sélection d’albums qui, je l’espère, vous donneront envie d’aller marcher dans la rosée du matin…

quandilpleutDès que tombent les premières gouttes, papa court pour mettre à l’abri le linge qui séchait dehors… Et quand l’averse est finie, j’enfile mes bottes pour aller patauger dans les flaques ! Ce petit album de Junko Nakamura raconte tout simplement un instant, un petit bonheur de tous les jours, avec ce qu’il faut de douceur et de poésie… Un vrai délice.
À partir de 4 ans.

< Junko Nakamura, Quand il pleut,
MeMo, 2014 >


dixpetitesgrainesAu départ, elles sont dix. Dix petites graines, plantées par une petite main. Mais dans le jardin, les dangers sont nombreux : chien, ballon, chenille et autres rongeurs ont vite fait d’anéantir les jeunes pousses… Je rangerais volontiers cet album de Ruth Brown (également auteure de Une histoire sombre, très sombre) du côté des classiques, tant il est mystérieusement apprécié des tout-petits – et des plus grands ! À partir de 2 ans.

< Ruth Brown, Dix petites graines,
Gallimard Jeunesse, 2001 >
*

70174895On ne présente plus Pittau & Gervais, qui nous ont offert plus d’une belle surprise (parmi lesquelles Pipi ! Crotte ! Prout !)… Alors lorsqu’il s’agit de donner dans l’imagier, les deux auteurs mettent les petits plats dans les grands en créant un album à la fois beau et intelligent, tout en volets et en surprises. Les jeunes lecteurs prennent beaucoup de plaisir à regarder, soulever, manipuler, mais surtout à deviner et découvrir… À partir de 2 ans.

< Francesco Pittau & Bernadette Gervais, Imagier des saisons, Les Grandes Personnes, 2011 >
*

9782226257383-jLa nuit est tombée. Un petit garçon s’est armé d’une lampe de poche pour aller l’explorer. Dans le rayon de lumière apparaissent un renard, une chauve-souris. Au fil de la balade, les éléments que l’on ne peut que deviner dans le noir se révèlent peu à peu. Lizi Boyd a fait de cette petite histoire sans paroles une parenthèse à la fois douce et sereine, parfaite pour l’heure du coucher… mais pas que ! À partir de 3 ans.

< Lizi Boyd, Promenade de nuit,
Albin Michel Jeunesse, 2014 >

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s