Les lubies du lapin blanc : am♡ur toujours

Aujourd’hui, c’est la Saint Valentin ! Et l’on pourra dire ce que l’on veut, c’est quand même une belle occasion pour se pencher sur quelques albums qui nous parlent d’amour…

lamoureuxPour commencer, voici un album de Rebecca Dautremer qui est pour ainsi dire devenu un classique du genre. Ernest ne cesse d’ennuyer Salomé dans la cour de récréation. Lorsque la maman de la fillette lui explique que, peut-être, Ernest est amoureux d’elle, Salomé se pose des dizaines de questions dans lesquels les plus jeunes lecteurs retrouveront leurs propres interrogations… À partir de 4 ans.

< Rebecca Dautremer, L’Amoureux,
Gautier-Languereau, 2003 >
*

quandunelephnantSavez-vous à quoi ressemble un éléphant amoureux ? C’est ce que ce très bel album de Davide Cali et Alice Lotti vous propose de découvrir en racontant l’histoire d’un timide pachyderme qui tente d’attirer l’attention de l’élue de son cœur. Il se fait tout d’abord élégant, cueille un bouquet de fleurs puis lui glisse des mots doux, mais la demoiselle ne semble toujours pas l’avoir remarqué… Sa patience finira-t-elle par être récompensée ? À partir de 4 ans.

< Davide Cali & Alice Lotti, Quand un éléphant tombe amoureux, Passepartout, 2014 >
*

ladeclarationS’il existe un autre animal qui manifeste de drôles de symptômes lorsqu’il est amoureux, c’est bien le lapin ! Celui de Philippe Jalbert a des poussées de romantisme dès qu’il pense à sa lapine préférée : il renifle l’air pur, sautille dans les hautes herbes, rougit jusqu’au bout des oreilles dès qu’il la croise… mais surtout, il réfléchit à la meilleure façon de lui déclarer sa flamme. Un album pour parler d’amour sans oublier l’humour (pour en savoir plus, il vous faudra lire la chute) ! À partir de 4 ans.

< Philippe Jalbert, La Déclaration,
Le Seuil Jeunesse, 2014 >
*

9782246598510FSPour terminer, je triche un peu en vous proposant un roman. Il m’était difficile de passer à côté tant Shaïne Cassim est passée maître dans l’art de raconter l’amour ! « Constance reste lucide et révoltée, vit à l’ombre de ses silences. Quand sa mère semble triste, Constance aimerait tout savoir. Quand son père débarque avec sa nouvelle femme, Constance a envie d’exploser. Quand Bastien ne la regarde pas, Constance pourrait hurler. Quand Noémie, sa meilleure amie, tombe amoureuse du même garçon, Constance apprend à ne pas tout dire… Mais son énergie et son humour l’aident à surmonter toutes les difficultés. »* On se retrouve, on s’émeut, on sourit, et lorsque l’on ferme le livre, on se rend compte que notre regard sur les choses s’est un peu transformé… À partir de 13 ans.

< Shaïne Cassim, Ne pas tout dire, Grasset Jeunesse, 2000 >
*Présentation complète visible sur le site de l’éditeur : ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s