Le chien que Nino n’avait pas

DSC_0574

Nino était un petit garçon comme beaucoup d’autres : il grimpait aux arbres, chassait les sauterelles, construisait des châteaux de sable, toujours suivi de près par son chien, aussi friand que lui des sauts dans les flaques. Oui, Nino était vraiment un petit garçon comme beaucoup d’autres, à cela près que, comme le dit le titre de l’album, le chien de Nino était un chien « qu’il n’avait pas »…

En reprenant le thème de l’ami imaginaire, le néerlandais Edward van de Vendel nous offre une apaisante plongée en enfance. La voix du narrateur est tendre et sincère, jamais niaise. Le lecteur parviendra même, s’il s’en donne la peine, à se projeter dans cette relation qui unit l’enfant et son chien imaginaire, et dans le désarroi qui s’invite lorsque celui-ci disparaît…

DSC_0491

Du côté des illustrations, celles d’Anton Van Hertbruggen ne plairont sans doute pas à tous les lecteurs, mais elles s’accordent parfaitement avec l’ambiance qui se dégage du texte : je défie quiconque de résister à ces couleurs joliment fanées et au design des objets qui donnent à l’ensemble un air délicieusement rétro, mis en valeur par le grand format du livre.

DSC_0219

Le chien que Nino n’avait pas a reçu en ce début d’année le Prix Sorcières 2015 de l’Association des Librairies Spécialisées Jeunesse, dans la catégorie des albums. Une récompense bien méritée pour cet album qui montre la beauté d’un travail réussi entre auteur et illustrateur.

À écouter à partir de 4 ans.

< Edward van de Vendel & Anton Van Hertbruggen, Le chien que Nino n’avait pas (traduit du néerlandais par Marie Hooghe), Didier Jeunesse, 2014 >

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s